CalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wilhelm van Irkuyt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilhelm van Irkuyt

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille de personnage
Race: Staxis
Age: 46 ans
Métier: Artisan, ancien fabriquant de jouets

MessageSujet: Wilhelm van Irkuyt   Ven 30 Oct - 15:58

- Nom : Wilhelm van Irkuyt

- Race : Staxis

- Origine : Lachen-jan-Albeï, ville frontalière sous la juridiction de Staxide

- Sexe : Humain

- Age : 46 ans

- Culte : Wohamel

- Description physique : Wilhelm est un homme grand et noueux, pour ne pas dire maigre. Sa mâchoire carrée et sa carrure générale sont tout ce qui reste de l'homme qu'il était autrefois. Il s'habille éternellement de vêtements trop larges pour lui, refusant obstinément de s'acheter une garde-robe qui corresponde plus à son état physique présent. Son visage est glabre et la chevelure qui faisait sa renommée dans les bordels de Staxide n'est plus qu'un lointain souvenir. Ses yeux sont d'un bleu très clair et sa peau particulièrement pâle. Quelques vilaines cicatrices agrémentent le tout, donnant à l'ensemble un aspect peu sympathique au premier abord. Pourtant, Wilhelm est un homme éternellement souriant.

- Description mentale : Lunaire est le mot qui convient le plus pour décrire l'état d'esprit de Wilhelm. Ceux qui l'ont connu par le passé retrouveront bien vite son tempérament ordonné et tranché, ainsi que la passion qui le caractérisait dans son travail. Cependant, ses moments sont fréquemment entrecoupés de phases où Wilhelm semble un peu perdu, comme s'il écoutait quelqu'un d'autre ou s'abimait dans ses pensées. A noter également qu'il a une phobie maladive des canidés, et qu'il lui arrive souvent de se sentir suivi par une meute de chiens féroces. Dans ces moments là, les plus sages médecins préconiseraient un internement préventif, même si l'homme n'est pas vraiment dangereux. Pour se détendre, Wilhelm confectionne de petites poupées de chiffon, qui ne ressemblent d'ailleurs pas à grand chose.

- Appartenance à une faction connue : Non

- Métier : Artisan

- Inventaire : Outre plusieurs flasques contenant des liquides colorés accrochées à sa ceinture, Wilhelm dispose d'un certain nombre de petites sacoches reliées les unes aux autres par un subtil harnachement de cuir. Il a toujours de quoi manger sur lui, car il a une peur maladive de la faim et du manque. Un nécessaire à couture fait partie de sa panoplie, et il trimballe toujours divers morceaux d'étoffes qu'il collectionne au gré de ses voyages. Sa seule arme est un sabre d'une assez bonne facture, quoique d'une forme étonnante car plus apte à aplatir qu'à trancher, et qu'il a trouvé lors de son dernier voyage.

- Statut social : Aristocrate déchu / Artisan

- Background : La famille de Wilhelm est originaire de la petite noblesse des environs de Lachen-jan-Albeï. Depuis deux générations cependant, des dettes assez importantes ont conduit les van Irkuyt à vendre le manoir familial et à vivre en ville, dans une petite bâtisse où ils ont entassé ce qu'ils pouvaient sauver de leurs créanciers. Les parents de Wilhelm ont été contraints de s'adapter à cette nouvelle vie en travaillant au sein de l'administration de la cité, et lui-même s'est trouvé un don pour le travail manuel. Avec quelques économies, il a décidé vers ses vingt ans de travailler puis de reprendre une affaire de jouets en bois qui périclitait alors. La boutique marche plutôt bien, et Wilhelm gagne alors un petit pécule qui lui permet de voyager, ce qui constitue sa deuxième passion. Il fait importer des tissus et des matériaux nouveaux depuis le Khar-Lhân et les Royaumes du Sud, ce qui lui permet de donner un cachet original à ses créations. Ses clients viennent même de Staxide, car il refuse d'installer sa boutique dans la métropole, préférant la sérénité de la ville aux innombrables fontaines. S'impliquant dans la vie locale, il organise même un petit théâtre de marionnettes et des ateliers à destination des enfants. A 38 ans, il est un homme comblé, marié depuis sept ans à la fille de l'ancien métayer de sa famille. Le couple a deux enfants.

Malheureusement, ce bonheur ne dure pas, car Wilhelm disparaît lors de l'un de ses innombrables voyages. L'artisan avait dépensé une somme considérable pour participer à un voyage d'exploration sur les terres gelées d'Ohrum-Nabad : un périple sûr en théorie, car le projet ne visait qu'à rendre visite aux quelques tribus de la côte du continent glacé, habituées à commercer avec les visiteurs venus du Nord. Wilhelm était très excité par ce voyage, et l'annonce de sa disparition brutale fut comme un crève-coeur pour sa famille et ses amis, qu'il avait nombreux. Le navire qui le transportait avait en effet coulé à pic non loin du port où il devait accoster après avoir percuté un iceberg. La moitié des passagers et de l'équipage disparut dans cette tragédie, et leurs corps ne furent évidemment jamais retrouvés.

Voilà huit ans que Wilhelm a disparu. Son épouse s'est remariée avec l'un des apprentis du menuisier, et deux nouveaux enfants ont rejoint la fratrie initiale. Le commerce marche un peu moins qu'auparavant, car aucun de ces apprentis n'avait le talent de Wilhelm, mais la renommée de son affaire suffit à faire tourner la boutique.
Et voilà qu'il se dit que Wilhelm est de retour. Il aurait été aperçu descendant d'un navire elfe noir de l'Hexos-Esthal, qui l'aurait secouru lors d'un voyage au large d'Ohrum-Nabad. Les rumeurs sont contradictoires quant à cette réapparition miraculeuse, d'autant que ces huit années ont fait de Wilhelm un homme différent, amaigri et un peu moins jovial qu'auparavant. Une chose est certaine cependant : il compte revenir chez lui.


- Rumeurs : Les rumeurs vont bon train sur les circonstances de son sauvetage. L'histoire qui a le plus de succès veut qu'il ait été découvert sur un îlot où il aurait été recueilli durant ces années par des pêcheurs de la région. D'autres histoires estiment au contraire qu'il aurait été recueilli alors qu'il se trouvait inanimé dans un petit bateau voguant sur les flots. Il se dit même que le capitaine elfe noir l'aurait trouvé un beau matin dans sa cambuse, grelottant et réclamant à manger, sans parvenir à obtenir quoi que ce soit de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Scribe

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Wilhelm van Irkuyt   Sam 31 Oct - 14:55

Bonjour messire marionnettiste.

Voilà une fiche que je vais m'empresser de valider tant je ne vois rien à y apporter ! N'oubliez tout de même pas de lire les règles de l'Antichambre avant de commencer à jouer, ni de potasser les archives de la Bibliothèque avant de partir en exploration. Pour vous trouver des partenaires et poser vos questions, une seule adresse : Le Debriefing.
Si vous souhaitez, enfin, vous présenter en tant que joueur, rendez-vous à la Taverne

Bon retour sur Klam !

_________________
"Je suis le garant des clés de ce monde..."
Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhelm van Irkuyt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cri Wilhelm
» Scène de ménage légendaire (pv: wilhelm)
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.
» Parce que les amis ça sert lorsqu'on a des ennuis [ Wilhelm Murnau ]
» faber du faur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAXXON, l'Aurore :: ACCUEIL :: Scriptorium :: Registre :: Staxis-
Sauter vers: