CalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traversée du Désert.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Traversée du Désert.   Mer 28 Oct - 22:03

Shindaal se balader allégrement à travers les échoppes de l’Oasis tenue par les Nomades, il n’était pas étranger en ce lieu, cela devait être la cinquième fois qu’il y venait, toujours pour la même raison : le commerce !
Aujourd’hui il était missionné par l’  Eygal Tinisse pour vendre du cuir de Kosoth à Arkhwam, au retour il devrait acheter une cinquantaine de rouleaux d’étoffe de soie des Nomades, mais pour cela, il fallait d’abord que Shindaal se trouve un bon guide pour traversé le Désert des Désolations jusqu’à Arkham.
Shindaal avançait rapidement, son Kosoth à coté de lui, l’Oasis n’était plus sûre, certains volaient les Kosoth pour en faire un marché noir, et Shindaal ne tenait pas à traverser le Désert à pied. L’Elfe s’arrêta devant un panonceau où étaient inscrits les prix des caravanes. Shindaal, faillit bien tombé à terre, effaré de tels prix, voulant en savoir plus il alla voir le « dirigeant » de l’entreprise de caravane.
Un homme d’une cinquantaine d’année, le teint mat, le visage buriné par le temps et les épreuves de la vie. Il portait un turban ocre enroulé sur le haut de son front, il avait la barbe grisonnante tombante jusqu’au cou. Vêtu d’une tenue traditionnelle Nomade, aux couleurs ocres, blanches et pourpres, il portait un poignard courbé à sa taille. C’était un homme massif.
Shindaal le héla en commun :


- Bonjour, Sir des Sables. Puis-je connaître la cause de la hausse de vos prix qui sont maintenant le double de ceux de l’an passé ?

Le commerçant dévisagea Shindaar, visiblement il le dérangeait et lui répondit d’un ton froid et tranchant dans la même langue accompagné d’un regard des plus désagréables.

- Bonjour, à toi Elfe. Et bien, les tribus Orcs sont de plus en plus dangereuses et attaquent nos caravanes. De ce fait nous devons nous payer des protecteurs. Si cela ne te conviens pas, cherche toi un coureur.

Et le Nomade tourna le dos à Shindaal, passant par un voile cachant l’arrière boutique.

- Et bien… Il fut un temps où les Nomades étaient plus chaleureux. Serais-ce ces attentats qui stressent tout le monde ?…Bon. Je vais aller m’acheter quelques bricoles…

Cela dit, l’Elfe se remit en marche dans l’Oasis. La nuit tombée lorsqu’il alla s’asseoir près du point d’eau où les femmes Nomades lavées leur linge dans les deux sens du terme.
Il s’était offert une petite arbalète avec son lot de flèches, qu’il avait attaché à sa taille, un foulard pour la traversée du désert, au cas où il subirait une tempête de sable et une fiole de parfum « senteur du Désert ».
Shindaal admirait le couché de soleil reflété dans l’eau de l’Oasis, un fort joli spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Mer 28 Oct - 23:08

La température baissait toujours à une vitesse surprenante, lorsque la nuit s'étendait sur le désert des Désolations Nordiques. Sans que cela ne perturbe leurs activités, les nomades se couvraient peu à peu, à mesure que le soleil déclinait, avant de se rapatrier un à un dans leurs tentes, profitant des soirées de veillées pour partager chaleur humaine et soirées de contes.

Alors que Shindaal contemplait l'astre décroissant, seules les jacasseries des femmes fort occupées à leur lessive venaient briser la tranquillité de l'endroit... Jusqu'à ce que l'une d'entre elles pousse un cri surpris, et fort mécontent, suivi d'un son de claque non retenue, et d'un éclat de voix furieux :
"Par le Rax ! Naïm ! Je vais finir par t'égorger et te jeter aux scarabs !"

Ce mécontentement féminin arracha un éclat de rire au responsable de la saute d'humeur. Un homme, nomade sans aucun doute, et la joue rougie de surcroit. Au vus de sa position, il venait sans aucun doute de gratifier l'une des laveuses d'un salut direct de la main à l'arrière train...

Le nomade leva les mains en l'air en signe d'innocence, avant de rétorquer avec un applomb absolu à la furieuse demoiselle :
"Oooh, t'affole pas p'tite rose des vents ! J'ai pas pu résister, c'est plutôt flatteur, non ? Et puis j'ai déjà survécu à des scarabs en bien plus mauvais état qu'avec une pauvre gorge tranchée, tu sais ? Il faudra faire mieux que ça pour te débarrasser de moi !"

Quelques jeunes femmes gloussèrent, alors que d'autres s'offusquèrent. La "victime" se contenta de foudroyer le nomade du regard, avant de ramasser son linge, et de quitter les lieux, la tête haute et l'air mauvais.

L'homme soupira en haussant les épaules, gratifiant l'assemblée féminine d'un sourire délicieusement désolé, et de quelques mots d'excuse pour le dérangement:
"Vous arrêtez pas pour moi mes jolies, j'ai encore à faire ce soir. Mais vous savez où est ma tente !"

Nouveau rire de sa part. Nouveaux murmures plus ou moins réprobatifs de l'assemblée. Mais déjà, il avait déjà quitté son petit public pour avancer à grands pas vers Shindaal, le gratifiant à distance d'un large salut de la main à la mode nomade, s'adressant à lui sur un ton clair, dans un commun non dénué d'un fort accent :
Hep l'elfe ! C'est pas toi qui cherche du monde pour trainer ta carcasse à Arkhwam?"

Le nomade arriva au niveau de Shindaal. Souriant, il tapota son propre torse d'un petit coup de poing :
"J'peux sans doute t'aider. Si t'as d'l'or, moi j'ai une caravane. Et j'suis sûrement le meilleur guide du coin. Voir des autre coins. Même des coins encore plus loins ! Bref ! Ton homme quoi ! Y s'dit qu't'es allé demandé à Ghanem ? C'est l'un des caravaniers de l'oasis. Tu peux pas marchander avec ce gars là. Tu sais qu'il fait même payer sa mère pour voyager ? Si si, crois moi !"

Le bavard nomade tendit alors une main amicale en direction de Shindaal :
"Naïm-xon, à ton service ! Alors, on cause affaire ou on va bâtifoler à poil dans l'eau de l'oasis ?"

Il ponctua sa phrase d'un rire communicatif. Difficile de dire s'il était bon guide, mais au moins était il de bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 29 Oct - 13:34

Assis, paisiblement, Shindaal fut surpris et sortit de sa torpeur par le cris d’une femme suivit d’un bruit de claque. Il regarda l’Oasis pour trouver la cause de se tumulte et vit un Nomade la joue rouge, rieur et moqueur face à une femme visiblement mécontente. L’homme poursuivit par quelques railleries qui provoquèrent rires et grondements puis se dirigea vers Shindaal. Celui-ci observait attentivement l’humain, un Nomade cela était sûr. Ses yeux brillaient comme ceux des enfants suite à une bêtise, toujours le sourire aux lèvre, il avançait d’un pas nonchalant. Il salua Shindaal et lui adressa la parole en commun mais avec le fort accent que les Nomade ont.

- Hep l'elfe ! C'est pas toi qui cherche du monde pour traîner ta carcasse à Arkhwam?

Shindaal toisa le Nomade avec curiosité, ce dernier savait pourquoi Shindaal était ici, intéressant. L’Elfe lui répondit d’un ton amusé.

- Il semblerait en effet, que je souhaite traîner ma carcasse à Arkhwam, et c’est aussi vrai que je cherche un guide.

L’Homme arriva enfin au niveau de l’Elfe .

-J'peux sans doute t'aider. Si t'as d'l'or, moi j'ai une caravane. Et j'suis sûrement le meilleur guide du coin. Voir des autre coins. Même des coins encore plus loins ! Bref ! Ton homme quoi ! Y s'dit qu't'es allé demandé à Ghanem ? C'est l'un des caravaniers de l'oasis. Tu peux pas marchander avec ce gars là. Tu sais qu'il fait même payer sa mère pour voyager ? Si si, crois moi !

Shindaal arqua un sourcil, sa venue aurait était suivit par les caravaniers ? Ils cherchaient tellement avidement les clients qui les faisaient suivre ? Étrange.
Ce drôle prétendait être le meilleur des guides… Il semblait plutôt farceur et tir au flanc… Shindaal se laissa séduire par manque de temps.


- J’ai de l’or. Combien en demandes-tu ?

Le Nomade proposa sa main à l’Elfe, celui-ci la prit la serra et en profita pour se relever.

- Naïm-xon, à ton service ! Alors, on cause affaire ou on va batifoler à poil dans l'eau de l'oasis ?

- Enchanté. Shindaal Y-Liasse. Ça aurait été avec grand plaisirs que je serais allé batifoler dans l’eau de l’Oasis, mais malheureusement le temps me manque. Parlons affaire.

Shindaal se tenait face au Nomade, le regard attentif, une main sur ses sacoches contenant son or et l’autre sur son sabre, par simple réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 29 Oct - 18:27

Le regard de Naïm avait glissé jusqu'à la sacoche de l'elfe, ne dissimulant pas son intérêt pour son contenu :
"Heureux de t'connaître alors, Shindaal ! Toi et ton or, bien spur ! T'es préssé à ce que j'peux voir ? T'as raison ! Être lent, dans l'désert, ça cause de drôles de surprises. On dit que l'vent sableux se lève souvent pour pousser l'arrière train des caravanes un peu trop longuettes à choisir leur route ! Enfin!"

Naïm s'approcha un peu plus de Shindaal, et lui posa une main amicale sur l'épaule, relevant le menton vers lui. Le nomade atteignait difficilement le mètre quatre vingt, mais ne se démonta pas face à la stature de son interlocuteur :
"J'vais t'dire, j'suis pas si cher que ça. Parceque j'mets un peu plus de temps que les autres à rejoindra Arkhwam. Mais j'peux t'assurer qu'on tombera pas dans les mêmes foutus bourbiers qu'les autres. Les détours, y a que ça de vrai !"

Il afficha un sourire entendu, avant de gratifier l'elfe d'une tape dans le dos peut être un peu trop forte :
"Alors dis moi d'abord. T'as d'la marchandise ? T'es seul ? Moi et mes gars, on prend cent pièces d'or par tête pour un voyage simple, quand c'est sur notre route, pour quelqu'un qui sait un minimum se défendre, et a sa propre monture."

"Après, c'est plus si ya de la marchandise. Et beaucoup plus si la marchandise vaut cher ! Parcequ'y fait la protéger. Tu sais qu'il parait que les orcs arrivent à renifler le pognon ? Ouais, comme des chiens ! Bref. Alors ? T'es tout seul ? T'as du bordel avec toi ?


Le prix annoncé était en effet un peu en dessous de ce qui se pratiquait ailleurs... Mais peut être la négociation améliorerait elle grandement la proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 29 Oct - 22:41

-Heureux de t'connaître alors, Shindaal ! Toi et ton or, bien spur ! T'es préssé à ce que j'peux voir ? T'as raison ! Être lent, dans l'désert, ça cause de drôles de surprises. On dit que l'vent sableux se lève souvent pour pousser l'arrière train des caravanes un peu trop longuettes à choisir leur route ! Enfin!

Shindaal avait vraisemblablement trouvé un bon commerçant comme lui même l'était. Naïm semblait plutôt agréable, mais l'Elfe n'était pas dupe, le Nomade était sympathique car il le voulait et chercher des clients. Le Nomade se permit un geste familier en posant sa main sur l'épaule de Shindaal, mais ce dernier ne broncha pas, il ne voulait pas s'attirer des ennuis en terrains inconnus.

-J'vais t'dire, j'suis pas si cher que ça. Parceque j'mets un peu plus de temps que les autres à rejoindra Arkhwam. Mais j'peux t'assurer qu'on tombera pas dans les mêmes foutus bourbiers qu'les autres. Les détours, y a que ça de vrai !

- Tu pense que l'on peut être à Arkhwam en deux ou trois semaines ? Je doit être de retour au Kar-Lân d'ici deux mois et il faut que j'ai le temps pour vendre la marchandise plus pour le voyage du retour. Quant aux détours, si on est dans les temps cela ne me dérange pas.

-Alors dis moi d'abord. T'as d'la marchandise ? T'es seul ? Moi et mes gars, on prend cent pièces d'or par tête pour un voyage simple, quand c'est sur notre route, pour quelqu'un qui sait un minimum se défendre, et a sa propre monture.
Après, c'est plus si ya de la marchandise. Et beaucoup plus si la marchandise vaut cher ! Parcequ'y fait la protéger. Tu sais qu'il parait que les orcs arrivent à renifler le pognon ? Ouais, comme des chiens ! Bref. Alors ? T'es tout seul ? T'as du bordel avec toi ?


Shindaal réfléchit quelques instants et adressa un sourire au guide.

- Je suis seul, j'ai mon propre Kosoth. Et pour la marchandise, à pars mes vêtements et ma nourriture, rien de spécial.

L'Elfe ne parla pas du cuir qu'il devait vendre à Arkhwam.


- Pour le prix que dis-tu de quatre vingt pièces d'or et un couteau Staxide ?

Shindaal sortit un couteau doré de son veston et le présenta au Nomade. C'était un simple couteau provenant d'un marché aux puces d'Azat-Tholm.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 30 Oct - 12:30

Naïm fit mine de réfléchir un instant, croisant les bras, et grattant machinalement sa barbe mal taillée, observant Sindaal :
"Mmm, si t'as ta monture et rien à défendre, ça devrait pas poser d'problème. Tu nous serviras de renfort, c'est pour ça qu'on d'mande presque rien aux gars comme toi. Ouais, presque rien, crois moi, j'suis sacrément compétitif, c'est ton jour de chance !"

Sans se départir de son sourire, le nomade avisa le couteau, sa bouche se tordant un peu dans une expression pensive :
"Mmmm, les armes, ça m'sert pas à grand chose. J'ai tout c'qu'il m'faut. Par contre, t'as dit que tu r'tournerais au Khar Lan après ? Là ya moyen d's'arranger. Je vais sûrement aller y trainer ma cariole, histoire d'aller faire quelques échanges pour la famille. Tu sais c'que c'est hein ? Tu connais peut être du monde là bas ! J'te propose un truc : tu m'donnes quelques contacts sur place, des noms utiles, et moi j'te fais suivre la caravane pour quatre vingt dix pièces. Ca t'va?"

Le nomade conclut sa proposition d'un sourire entendu :
"Et comme ça j'oublie dans la foulée que tu m'as dit que t'allais vendre d'la marchandise à Arkhwam... Puis que t'avais rien à transporter... hein?"

Le nomade donna un petit coup de poing se voulant amical dans l'épaule de l'elfe, ne semblant pas s'offusquer de l'incohérence qu'il venait pourtant d'éclairer, et enchaînant :
"Bon, et sinon, deux semaines ça se fera sans problème. Même avec les détours, t'en fait pas. T'sais, un jour j'suis passé d'Hadj er Draa à Hal Nejaia en trois jour pour sauver la peau d'un gars ! Si si ! Ha ça ouais il a fallu tracer, mais c'était une sacrée expédition!"

Le nomade acquiesça pour lui même, saluant son propre soit disant exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Dim 1 Nov - 12:38

Shindaal écouta les propositions et les arguments du Nomade, debout, les bras appuyaient sur ses hanches, il se gratta la barbiche puis déclara :

- C’est bon, au Kar-Lân,je te filerai des contacts, sur les ports il y a pas mal de commerçant et d’idiot…
Quatre vingt dix pièces… Mhm… Bon, d’accord. On pars quand alors ? Avant il faut que achète de la bouffe, j’imagine que ta caravane c’est pas repas compris avec p’tit déj’ ?


L’Elfe afficha un franc sourire au Nomade et lui donna à son tour une petite tape dans l’épaule, et bien que non violent, un Elfe de cette taille pouvait vite fait devenir effrayant .

- Ah et j’oublie… Le tabac n’est pas interdit j’espère ?

Shindaal sortit d’une des poches intérieures de sa chemise un mégot de tabac de Zalâm, fraîchement acheté le jour même.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Lun 2 Nov - 18:42

Naïm hocha la tête avec entrain :
"C'est entendu ! Et ouais, à c'prix on va pas te nourrir pour deux semaines. Mais on n'est pas des hyènes, les boissons sont partagées le soir pendant les veillées ! Pas comme c'rat de Ghanem, hein. Lui, il ferait payer une gorgée d'flotte à un gars en train d'agoniser dans l'sable !"

Rire franc. Même lorsqu'il critiquait ses semblables, Naïm semblait nimbé d'une indéracinable bonne humeur :
"T'as qu'à nous r'trouver. Notre caravane est arrêtée au Nord de l'oasis, on a des tentes brunes et rouges, tu ne pourras pas nous rater. On va partir en fin d'après midi, le vent devrait s'être calmé, et on évitera le plus chaud de la journée. Ca te laisse le temps de réunir les dernières choses dont tu peux avoir besoin."

"Content d'voyager avec toi, Shindaal."

Ce nomade était décidément fort sympathique, ou excellent commerçant.


(hrp : la transaction étant effectuée, je te propose d'avancer le temps au moment du départ, le lendemain, si ça te convient ? )
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 6 Nov - 13:02

Fin de matinée, le lendemain. La chalheur locale avait déjà commencé à étouffer l'oasis d'Hal-Nejaïa, à peine protégée par l'ombrage de son épaisse végétation.

L'une des caravanes nomades installées ici était prise d'une effervescence familière aux voyageurs : celle des dernières heures avant le départ. Les tentes étaient repliées, les vivres comptabilisées, les hommes recensés, les animaux inspectés. Rien ne devait être laissé au hasard, pour affronter le désert. Mais les sourires étaient sur toutes les lèvres, tant pour exorciser une potentielle inquiétude que par plaisir de changer de lieu de bivouac.

Naïm, lui, était assis au sol, dos à un large palmier, au milieu d'une impressionnante masse de cartes étalées devant lui. Il les consultait avec calme et concentration, alors qu'un peu plus loin, son Kosoth se désaltérait dans l'une des vasques d'eau locales.

Le nomade avait revêtu l'une de ses traditionnelles tenues de voyages. Larges épaisseurs de tissus ocres, réhaussés de tissus plus colorés lui servant de ceinture, de cache poussière, de bandeaux, et autres artifices plus ou moins utiles. Il profitait de ce dernier moment de calme, écoutant ses compagnons de route s'agiter au loin, et attendant d'éventuels clients de dernière minute, que les siens lui enverraient sans doute.

Dans quelques heures, ils s'enfonceraient tous dans le désert.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 6 Nov - 19:28

Shindaal s’était levé bien tard comparé à son habitude, il s’habilla en toute hâte, laissant un pan de sa chemise rebelle par-dessus son pantalon de cuir. Rapidement, il rangea ses frusques et son barda dans ses sacs, roula son sac de couchage et harnacha et sella son Kosoth.
Du haut de son siège de cuir sur sa monture, l’Elfe regardait au loin, cherchant une caravane prête au départ sûrement imminent.


- Messsssiiire… Des dattes ? Hmm… ?

Shindaal baissa le regard à la recherche de son interlocuteur, une vieille nomade, toute rabougrit et rougeaude, enrobé dans un long tissus bleu. Il afficha une grimace, les vieilles personnes lui renvoyaient une image de dégoût, et lui fit un « non » de la tête avant de talonner sa monture, pour partir, fuyant la miséreuse.
Quelque allées plus tard, Shindaal remarqua la caravane et Naïm. Le Kosoth de l’Elfe alla vers l’homme fort concentré sur des cartes.


- Hola ! Ca va bien, c’matin ? Tu regarde notre parcours ? Tiens, l’or, la moitié là et l’autre moitié à Arkhwam.

Shindaal décrocha une bourse de cuir marron de sa ceinture et la jeta sur l’amas de carte du Nomade.


(HRP:Excuse pour le temps, j'étais quelque peu occupé /HRP)


Dernière édition par Shindaal Y-Liasse le Mer 11 Nov - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naïssa Kaar-Xon

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 25 ans
Métier: Coureur du Rax

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 6 Nov - 23:34

Naïssa était arrivée dans l’oasis la veille. Cela faisait quelques temps maintenant qu’elle était sur les traces de Naïm Del-Xon. Un des meilleurs coureurs du Rax. Et le bougre avait la désagréable capacité de disparaître pendant les saisons intermédiaire. Les rumeurs disaient qu’il ne prenait que rarement des élèves mais Naïssa entendait bien devenir l’une d’entre ses heureux élus. Pour devenir la meilleur, il lui fallait le meilleur pour maître. Après le désert lui-même bien sur !

Elle était donc arrivé tard la veille, guidée par se qui lui semblait être une énième fausse piste. Au moins, cela avait le mérite de la faire voyager à travers le désert mais certains nomades étaient particulièrement avares sur leur prix et même avec d’autres frères ou sœurs nomades ! C’est donc avec une réelle joie qu’elle apprit que celui qu’elle recherchait se trouvait bien ici. Et avec un grand désappointement qu’il partait tôt le lendemain !
C’est le bruit d’une caravane sur le départ qui la tira de son sommeil. Et, c’est en catastrophe et en jurant discrètement (ou du moins le croyait-elle), qu’elle préparât son paquetage et ses kosoths. Puis, sans se mettre en selle elle se dirigeât vers le chef de la caravane assit tranquillement sous des palmiers au milieu de ses cartes. Elle fut alors dépassée par un cavalier se rendant au même endroit. Se tournant vers la vieille nomade elle prit le temps de lui prendre des dattes, s’attirant par la même ses bénédictions.
Arrivée devant Naïm, elle s’assit en face et avant même d’entamer la conversation, lui proposât de partager ses dattes. Après tout, ça pouvait le mettre de bonne humeur et puis le partage était de rigueur normalement entre nomade !

« Je cherche un maître coureur du Rax qui serait à même de m’enseigner encore même si je suis autorisée maintenant à courir seule. Et on m’a dit que vous étiez un des meilleurs… »

Le mettre au milieu de plusieurs « meilleurs », peut-être cela aiderait à le pousser à vouloir prouver sa supériorité. Après tout, c’était un homme !
Elle n’avait pas vraiment prêté attention à l’elfe noir à coté. Surement un client vu qu’il avait jeté une bourse sur les cartes. Mais elle n’avait pas entendu se qu’il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Sam 7 Nov - 1:51

Une ombre vint assombrir les cartes de Naïm, précédée d'une voix vaguement familière :

- Hola ! Ca va bien, c’matin ? Tu regarde notre parcours ? Tiens, l’or, la moitié là et l’autre moitié à Arkhwam.

...Une bourse bien remplie vint alors s'écraser sur ses précieux papiers. D'un geste preste et assuré, le nomade eut vite fait de récupérer l'objet et d'en comptabiliser le contenu avec l'efficacité de l'habitude.

Il releva ensuite les yeux sur l'elfe, lui adressant un sourire amical, et levant un pouce approbateur dans sa direction :
"Ouaip, j'vérifiais une dernière fois l'parcours. On va pouvoir éviter la plupart des emmerdes en passant un peu plus au Nord que d'habitude. Ca va nous rallonger, mais ça devrait nous éviter les trajets connus de quelques pillards. Enfin, c'pas ton problème tu me diras, hein, tant qu'on te trimballe à bon port en sécurité ? En tout cas..."

Il allait enchaîner son baratin lorsqu'une demoiselle à la peau matte vint s'assoir face à lui, et lui proposer des dates avant même de lui adresser la parole... Il haussa un sourcil, non sans détailler la nouvelle venue du regard avec un intérêt non dissimulé, se parant d'un sourire plus charmeur que commerçant, cette fois... la force de l'habitude.


« Je cherche un maître coureur du Rax qui serait à même de m’enseigner encore même si je suis autorisée maintenant à courir seule. Et on m’a dit que vous étiez un des meilleurs… »

Il attrappa une date et la porta à ses lèvres en laissant planer un petit silence. Directe, et efficace. Voilà des qualités qu'il approuvait généralement chez les demoiselles. Mais pas forcément dans cette situation :

"Et ben, tu sais c'que tu veux, toi, au moins ! Un des meilleurs tu dis ? Mais ma p'tite, t'es pas au bon endroit alors. Là, t'es pas en face d'un des meilleurs, mais DU meilleurs."

Il laissa éclater un rire amusé et communicatif, avant de se pencher en avant, dévisageant la demoiselle de ses yeux verts luisants d'un intérêt non dissimulé :
"Ca, j'pourrais t'en apprendre des choses ! J'ai formé des types qui sont capables de partir à poil dans le désert et d'y survivre, maintenant ! Mais ça prend du temps, et de l'énergie, d'emporter quelqu'un dans son sac, tu sais ? Et c'est pas l'genre de chose qu'on fait contre de l'or ! Alors dis moi ? Qu'est ce qui fait qu'j'aurais envie de te voir traiter ton joli petit derrière à côté de moi ? A part pour le côté agréable à regarder, bien sûr ?"

Il prit une nouvelle date, ne se défaisant pas de son sourire :
"Et si tu m'disais le nom qui s'planque derrière ton minois, ça m'aiderait peut être un peu !"

Il lança un regard en coin à l'elfe qui observait la scène, le prenant à parti avec entrain :
"Tu vois Shindaal, t'as frappé à la bonne tente, ton or est entre de bonnes mains, tout le monde me réclame !"
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Mar 10 Nov - 22:58

"Ouaip, j'vérifiais une dernière fois l'parcours. On va pouvoir éviter la plupart des emmerdes en passant un peu plus au Nord que d'habitude. Ca va nous rallonger, mais ça devrait nous éviter les trajets connus de quelques pillards. Enfin, c'pas ton problème tu me diras, hein, tant qu'on te trimballe à bon port en sécurité ? En tout cas..."

L’Elfe Noir allait poursuivre cette discussion, fort peu intéressante mais sympathique, lorsqu’une Nomade l’interrompue, en proposant des dattes à Nem. Shindaal souffla, coupé la parole, qu’elle impolitesse ! Dans la société Elfique du Khar-Lân, l’impolitesse était vertu des riches, et cette donzelle aux frusques bien amples ne semblait ni riche ni de souche Elfique ! Mais le « gentleman cambrioleur » se tut et observa les deux Nomades se parlaient.

"Tu vois Shindaal, t'as frappé à la bonne tente, ton or est entre de bonnes mains, tout le monde me réclame !"

Shindaal, feint un sourire, visiblement encore agacé, la rancune et l’entêtement est monnaie courante chez les Elfes. Puis, il s’adressa au Coureur du Raxx.

- Heureusement. Je ne confie que rarement mon or à des gens, et dans ce cas, j’aime qu’il soit entre de bonnes mains. Bon, j’vais aller voir la caravane.

L’Elfe partit avec son Kosoth vers la Caravane, en fumant un mégot de Zalâm.
Les hommes avaient harnachés et sellés les Kosoths, fixaient les marchandises dans des roulottes qui suivraient le groupe, maintenant les Coureurs discutaient près d’un feu en attendant le départ.
Shindaal allait et venait le long du groupe de monture et d’homme, vérifiant ses sacs, son arbalète lorsqu’il entendit des gloussements étouffés il tourna la tête, plus loin, derrière une tente un groupe de femmes âgées d’à peine seize ou vingt ans.
Les Nomades, découvertes, par cet Elfe mystérieux qui leur adressait un sourire charmeur, partirent en courant, toujours gloussantes et pouffantes.
Shindaal éclata aussi d’un rire franc et amusait, puis repartit à sa ronde.
Revenir en haut Aller en bas
Naïssa Kaar-Xon

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 25 ans
Métier: Coureur du Rax

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 12 Nov - 16:43

Naïssa rougit un peu quand elle se rendit compte qu’elle avait oublié de se présenter, et encore plus en entendant la réflexion sur ses charmes potentiels… mais elle ne se départit pas de son calme et fit un sourire des plus charmeur. Il allait falloir qu’elle se vende, au moins aussi bien que lui qui profitait de son intrusion pour glorifier ses service auprès de cet elfe.

L’elfe semblait d’ailleurs mécontent de son arrivée. Surement parce que ces derniers n’ont pas l’habitude de ne pas être considéré et très à cheval sur les convenances… D’ailleurs il ne restât pas et s’éloigna vers la caravane déclenchant au passage des gloussements de la part des jeunes nomades de l’oasis. Naïssa leva les yeux au ciel, ce genre d’exotisme ne l’attirait pas particulièrement ; et puis, elle avait un but autre que de fonder une famille !!
Elle se retourna face à Naïm et scruta un moment ses yeux verts, se demandant quels arguments pourraient le faire accepter.

« Je m’appelle Naïssa Kaar-Xon. »


Elle sourit encore et prit une date qu’elle prit le temps de manger avant de répondre.

« On m’a dit que vous étiez un des meilleurs, le meilleur, je ne sais pas. Mais vous pourriez me le prouver et, tous les jeunes coureurs du Rax seraient vite mis au courant… En fait, il se dit dans les jeunes recrues, que vous ne seriez plus tout à fait au niveau… Bien sur, je n’y crois pas. »
Elle laissa passer un temps. « Enfin, pas tout à fait. »

Elle sourit avant d’enchaîner, espérant que le titiller sur sa supériorité le pousserait à vouloir prouver son niveau.

« Je ne suis pas non plus une débutante donc vous ne m’aurez pas toujours dans les pattes. J’ai d’ailleurs été capable de vous retrouvez alors que vous semblez assez insaisissable entre chaque Rax… Et j’ai déjà mon équipement. Je ne serais pas une gène. »

Puis elle attendit. Elle avait été directe au moins, peut-être manquait-elle d’un peu de tact et encore. De toute façon, entêtée, elle avait déjà décidé de suivre la caravane si elle essuyait un refus. Après tout, se qui lui importait était d’apprendre de nouvelles pistes. Bon, aussi d’approfondir encore et encore ses connaissances du désert…
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 13 Nov - 14:27

Naïm laissa Shindaal s'éclipser, se concentrant sur sa charmante et néanmoins exigeante interlocutrice, sans se départir de son sourire assuré :
"Naïssa, mmm ? Hey, tu me relègues un peu vite à l'état d'ancien, jolie blonde."


Il plissa les yeux dans une moue faussement vexée, passant ses bras derrière sa tête, indolent :
"Vous feriez mieux de pas perdre votre temps à gouailler sur ceux qu'on fait leurs preuves, et essayer d'faire les votres. J'ai entendu parler d'un gamin persuadé d'être la nouvelle génération de coureur. L'était pas dénué de talent hein. Mais persuadé qu'si les aguerris évitaient les emmerdes, c'était par couardise. L'a filé tout droit dans la gueule du désert, et on n'a jamais revu sa face, ni entendu ses sarcasmes. L'aurait mieux faite de s'préparer plutôt que de bavasser."

Naïm avait toujours une anecdote, plus ou moins vraie, au sujet de tout. Il pencha la tête sur le côté, souriant à Naïssa, et reprenant sur un ton chaleureux :
"Si t'es pas comme ça, et prête à la boucler quand il s'agit de courir pour sauver ses fesses, j'vois pas bien pourquoi je t'empêcherai de me suivre. Si tu fais courir le bruit qu'tu voyages avec moi, ça pourrait même m'éviter de me retrouver avec je n'sais pas quel incapable que l'ordre décide parfois de me caser dans les pattes pendant la saison du Rax."

Il eut un léger rire, avant d'ajouter dans un sourire un brin moqueur :
"Pis si t'es pas douée, au moins tu seras agréable à r'garder pendant le trajet, c'est toujours ça de gagné, hein ?"

Il s'éclaircit un peu la gorge, prenant appui en arrière sur ses bras. Il était vraiment la nonchalance même, pour un homme qui allait partir à l'attaque du désert d'un moment à l'autre :
"Ca t'va ? Tu nous suis. On voit c'que tu vaux. Et si ça se passe pas trop mal, on recause de ce qu'on fait de toi à Arkhwam."

Il tendit la main à Naïssa, dans une position typique des accords nomades, sans cesser de la dévisager, sourire aux lèvres.

Avec Naïm, tout était simple, finalement. Pourquoi refuser avant d'essayer et se perdre en palabre ? La donzelle voulait le suivre ? Qu'elle le fasse donc ! Si elle n'était pas à la hauteur, ils s'en rendraient compte bien assez tôt, et il serait temps de palabrer.
Revenir en haut Aller en bas
Naïssa Kaar-Xon

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 25 ans
Métier: Coureur du Rax

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 4 Déc - 14:56

Naïssa sourit. Ce n'était pas son genre de "gouailler" sur les anciens mais cela avait fait mouche. Malgré tout, elle ne put s'empêcher de réagir aussi quand il raconta son histoire. Par le Rax, elle avait horreur de ça, raconter un conte pour enseigner, on ne pouvait pas en venir directement aux faits !

"Je suis prête à traverser le désert. Et je ne suis pas le premier imbécile venu vous verrez".

Elle topa allègrement dans la main de Naïm.

"Accord conclu mais vous verrez que vous ne voudrez plus ma lâcher..." dit-elle les yeux pétillants de malice. Elle allait enfin pouvoir traverser le désert, connaître de nouveaux chemins et surtout emplir sa bourse... Quoique en y réfléchissant, elle parlerait de ça après avoir fait ses preuves. Il verrait bien malgré toute sa nonchalance apparente, qu'elle avait de la valeur, et n'était pas uniquement agréable à regarder.

"Pour se qui est des autres, ils ne risquent pas de s'approcher de trop près si je suis la" fit elle avec un sourire entendu. Les autres jeunes coureurs de Rax ne l'appréciant pas particulièrement...

Se relevant, elle rangeât les quelques dattes qui restaient. Puis, tournant le dos à Naïm sans un regard en arrière pour voir si lui l'observait encore, elle se dirigeât vers ses montures. La caravane n'allait pas tarder à s'ébranler. Après avoir vérifié une énième fois l'était et de ses bêtes et de son chargement, elle se mit en selle.

Ce fut seulement à se moment la qu'elle avisa enfin l'elfe noir. Il parlait avec Naïm quand elle était arrivée. C'était surement le commanditaire de la caravane. Poussant sa monture, elle se mit à son niveau.

[HRP : Je présente toutes mes excuses pour cette réponse qui s'est tant fait attendre. C'est juste le bazar niveau maximum dans ma vie en se moment. Promis, j'essaie d'être plus assidue à l'avenir]
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Mer 13 Jan - 18:05

Naïm ne se priva pas de contempler la demoiselle s'éloignant de lui, et plus particulièrement ce que l'on pouvait distinguer du bas de son dos au travers des étoffes de ses vêtements. Il s'autorisa un sourire enchanté, avant de s'étirer longuement, et de se relever avec une nonchalance mesurée pour se diriger vers la caravane prête au départ.

Alors qu'il arrivait au niveau de ses semblables, un très jeune homme mal assuré apporta un kosoth sellé à Naïm, lui en tendant les rênes :
"Ton animal a encore essayé de me bouffer les doigts Naïm... Tu voudrais pas le seller toi même la prochaine fois?"

Le nomade eut un léger rire, et récupéra sa monture en lançant un clin d'oeil complice au jeune homme :
"Faut bien qu'tu t'fasses la main. Et ça tombe bien t'en as deux, si t'en perds une !"

Et il enfourcha le kosoth sans autre forme de procès. Il balaya un instant la caravane du regard, avisant chacun de ceux qui s'apprêtaient à se mettre en route, avant de saisir une petite corne pendue à la selle de sa monture, et souffler dedans pour provoquer un hululement sourd. L'effet fut immédiat, et chacun se tut instantanément, alors que le nomade lançait d'une voix forte :
"Chacun à son poste, on se met en route ! J'vous veux rapides et efficaces ! Direction notre première halte habituelle si on croise pas de tempête ! J'veux qu'on y soit avant la mi journée demain !"

"En route, on va avaler cette piste plus vite qu'une gourde de gnôle !"

Quelques cris d'enthousiasme montèrent de la petite équipe prête au départ. Ils n'étaient pas nombreux. Une quinzaine tout au plus, hommes et femmes, solidement équipés et visiblement aussi motivés qu'organisés. S'y ajoutaient le jeune homme qui avait amené le kosoth et conduisait une roulotte tirée par un âne, Shindaal, et Naïssa.

Naïm pressa le pas de sa monture pour rejoindre ses deux invités de dernière minute, alors que la caravane se mettait lentement en branle. C'est à leurs côtés qu'il passa la fragile frontière entre l'oasis et le désert.

Chaleur écrasante et sable brûlant à perte de vue. L'air s'alourdissait brusquement, loin des feuillages protecteurs.

Le nomade ne se départit pas de son sourire, et plaça son écharpe de lin coloré en bandeau autour de sa tête, pour se protéger des rayons brûlants, s'adressant aux deux nouveaux venus :
"Alors ça papillonne déjà ? Bon, j'vous préviens, l'but ici c'est d'voyager vite, bien, et en sécurité. On survit pas des années au désert sans savoir protéger son derrière. Donc pas d'héroïsme, pas d'coups d'éclat. J'veux qu'tout le monde sorte de là à peu près entier."

Il se tourna vers Naïssa :
"Avec moi donzelle, t'apprendras pas à combattre les scarabs à mains nues pour sauver la veuve et l'orphelin, mais tu peux être certaine qu'tu découvriras les meilleurs détours pour éviter ces saloperies chitineuses ! Enfin, y'a d'autres choses que j'peux t'apprendre, mais ça doit pas faire partie d'ta d'mande d'origine... Bref!"

Sourire en coin à l'appui, il enchaina comme si de rien n'était :
"Si tu veux faire tes preuves et rester avec nous, sois discrète. Attire pas de saloperie sur notre dos. Te jette dans dans la gueule du vent. Préviens la caravane quand tu sens pas quelque chose. Et si on t'en d'mande trop, tu le dis."

Il afficha un air brusquement plus sérieux, s'adressant tant à Shindaal qu'à Naïssa :
"Ca vaut pour vous deux. Si vous êtes crevés, vous faites pas les héros, vous l'dites. Si vous avez soif, pas de sacrifice pour les autres, vous l'braillez. Un gars affaibli, c'est un gars qui courra moins vite que les autres, qui se fera prendre par surprise, et qu'il faudra retourner chercher en risquant l'cul des autres. Et c'est pas l'but. Compris ?"

Il lança un regard entendu à ses deux interlocuteurs, avant de se détendre en laissant à nouveau fleurir un sourire sur son visage.

Naïm Dhel-Xon ne trahissait pas sa réputation. Il n'était certes pas connu pour être le plus téméraire ou le plus héroïque des coureurs du Rax... Mais bien celui qui comptabilisait le moins de pertes dans ses équipes.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 14 Jan - 13:10

Shindaal ne fit pas attention à la Nomade, les lèvres pincées, le menton haut et le torse bombé, il ordonna à sa bête de s’éloigner un peu. Cela fait, il jeta son mégot à terre, les braises encore fumantes se dispersèrent dans l’air, alors qu’un vent d’ouest commençait à souffler.
Soudain, un cor résonna dans la plaine désertique, l’heure était venue de se mettre en route. Les caravaniers se précipitèrent dans un grand brouhaha à partir, fiers sur leur Kosoth, ne laissant rien paraître de leur peur des Scrabs ou autres bestioles que l’on ne souhaite pas rencontrer en pleins Désert. De toute façon, ils n’avaient rien à craindre parait-il, Naïm était réputé pour ne pas attirer les créatures malfaisantes.
Pendant que la caravane commençait à s’activer, Naïm arrivait vers Naïssa sur sa monture, Shindaal les rejoins alors.


"Alors ça papillonne déjà ? Bon, j'vous préviens, l'but ici c'est d'voyager vite, bien, et en sécurité. On survit pas des années au désert sans savoir protéger son derrière. Donc pas d'héroïsme, pas d'coups d'éclat. J'veux qu'tout le monde sorte de là à peu près entier."

Shindaal hocha la tête.

_ Bien, bien…

Le maître caravanier parla ensuite à l’autre Nomade, d’une façon…avenante.


"Ca vaut pour vous deux. Si vous êtes crevés, vous faites pas les héros, vous l'dites. Si vous avez soif, pas de sacrifice pour les autres, vous l'braillez. Un gars affaibli, c'est un gars qui courra moins vite que les autres, qui se fera prendre par surprise, et qu'il faudra retourner chercher en risquant l'cul des autres. Et c'est pas l'but. Compris ?"

_ Bien sûr que c’est compris.

Sur ce, il sortit un morceau de tissus pourpre de son veston, et se l’accrocha derrière les oreilles afin de se protéger des bourrasques de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Naïssa Kaar-Xon

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 25 ans
Métier: Coureur du Rax

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 15 Jan - 2:25

Naïssa se vit snobé par l'elfe noir de façon on ne peut plus claire! Sa bouche s'arrondit mais elle réprima son envie de lancer une remarque bien sentie. Le voyage ne faisait que commencer. Elle mettait son voile sur sa tête quand Naïm lançât le signal du départ. Sans un regard en arrière, elle vint se placer sur le flanc de la colonne qui s'ébranlait doucement dans un chaos incompréhensible pour un œil non averti. Enfin, les cris et autres échanges se turent quand la caravane franchit la frontière entre le paisible oasis et le désert brûlant. C'est cet instant que choisit Naïm pour s'approcher d'elle, bientôt rejoins par l'hautain elfe.

La aussi elle se retint de renchérir quand à son possible papillonnage avec l’elfe. Et elle se contenta même d’esquisser un sourire devant les autres propositions de son nouveau maître. De ça aussi elle en avait entendu parler… Elle ne roula pas des yeux devant les recommandations qu’elle avait pourtant entendue des milliers de fois. Elle avait compris depuis longtemps que tout chef de caravane les expliquera encore et encore à toute personne rejoignant son groupe, que se soit un vétéran ou un novice. Et puis, cela avait du bon aussi. Faire partie d’une caravane, c’était faire parti d’une même famille le temps d’une traversée. Il fallait être solidaire car il était rare de s’en sortir seul. Sauf pour les coureurs du Rax bien sûr… Et pour devenir la meilleur, il fallait bien commencer par apprendre encore et encore!

Naïssa fit signe de la tête qu’elle avait compris et s’éloignât des deux hommes. Elle ne tenait pas particulièrement à profiter de leur compagnie ni de leur bavardage inexistant pour l’un et trop envahissant pour l’autre, pour l’instant. Elle remonta la colonne qui cheminait d’un bon pas ainsi, elle ne prendrait pas la poussière des bêtes qui la précèderait. Son kosoth était vif et vigoureux, il supporterait largement de faire plusieurs allers-retours entre la tête et la queue de la caravane si elle le lui demandait. Ses autres bêtes avaient été placées d’office dans la caravane et elles suivaient docilement le convoi.

Laissant les rênes longues, elle laissa sa monture suivre le rythme de la bête de tête, le regard et les pensées perdues dans les dunes. Un sourire rêveur sur les lèvres. Elle adorait le début des voyages…
Revenir en haut Aller en bas
Conteur Ocre

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 15 Jan - 15:48

Le sable sec à perte de vue. Le soleil brûlant bravant le cycle des saisons pour n'offrir au désert qu'une permanente chaleur écrasante. La caravane progressait, faisant fi de ces conditions difficiles qui étaient devenu le quotidien de la plupart des voyageurs des désolations.

Chacun son rôle, chacun sa place. Reconnaître le terrain, s'orienter, s'assurer qu'aucune bête ne vienne à mourir de soif et qu'aucun homme ne manque à l'appel. Éviter les pièges du désert et avancer au plus vite. Se rationner, surtout en eau, pour subvenir à une éventuelle prolongation du voyage loin de toute oasis.

Une avancée empreinte de concentration et d'attention, pour ne rien laisser au hasard.

Puis peu à peu, le soir tomba sur les silhouette noyées dans le désert. Pendant quelques instants, chacun profita de la fraicheur du soir, inespérée après la journée étouffante. Quelques instants à peine, avant que l'air glacé de la nuit ne vienne ronger les os des voyageurs et les forcer à sortir nombre d'étoffes chaudes stockées dans leurs caravanes.

La façon de voyager choisie par la petite caravane de Naïm incluait de marcher la nuit, et de se reposer au plus chaud de la journée suivante. Les torches furent allumées, les éclaireurs envoyés en avant, et la progression continua. Sans encombre. Sans doute les créatures nocturnes restaient elles à bonne distance des voyageurs bien éclairés, et préféraient s'en prendre à de silencieux campements endormis.

La seconde journée de voyage se passa sans plus d'encombre, ponctuée d'une longue pause de plusieurs heures en milieu de journée, pour reprendre des forces, et surtout dormir.

Puis se relever. Plier le camp de fortune. Et se remettre en route, pour continuer la journée, et ne pas céder à la monotonie, ne pas relâcher son attention.

Ce fut au milieu de la seconde nuit qu'intervint le premier incident. L'un des nomades en tête de convoi leva une main, sifflant entre ses dents un signal d'alerte. Il ne fallut pas plus de quelques secondes à la caravane pour s'immobiliser intégralement, et que chacun soit en alerte.

Au loin, au milieu du désert, dans l'obscurité, une petite lueur approchait le groupe.

Elle grandit peu à peu, jusqu'à se révéler. Une torche. Portée par une toute jeune femme, d'une vingtaine d'années à peine. Elle était engoncée dans des vêtements nomades débraillés, son turban pendant lamentablement sur son épaule et découvrant un visage rond décomposé par l'épuisement. Elle avançait en boitant lourdement, appuyée sur un épais bâton de bois tordu.

Elle agita sa torche en direction de la caravane, hagarde, avant de lancer d'une voix brisée :
"Aidez moi ! S'il vous plait !"

Elle tomba à genoux au sol avant même d'avoir réussi à finir sa progression, et commença à sangloter.

Un silence pesant venait de s'abattre sur le groupe, seulement brisé par le vent glacé de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Naïm Dhel-Xon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 36 ans
Métier: Coureur du Rax/Guide des Désolations Nordiques

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Ven 15 Jan - 21:13

Naïm avait passé la majeure partie de ces deux premières journées de route à faire d'incessants allers retours entre chaque point de la procession. Il n'avait de cesse d'aller prendre des nouvelles de chacun, d'inspecter régulièrement le matériel, de s'assurer que le moindre cahot de la piste ne mette à mal ni les hommes, ni les animaux.

Prévenant et présent, il affichait également une bonne humeur à toute épreuve, que ce soit au plus chaud de la journée ou dans le froid glacial de la nuit. Dans la première situation, d'ailleurs, il n'hésitait pas à proposer aux demoiselles de s'alléger de quelques vêtements... Et dans la seconde, il proposait un réchauffement en bonne et due forme. Ses compagnons de route devaient avoir une certaine habitude de ses badinages, car personne ne semblait y voir grand affront.

Le nomade, donc, n'avait pas une minute à lui. Et quand par miracle il cessait ses allers retours et ses inspections, c'était pour disparaître à l'intérieur de la roulotte tirée par un âne que pilotait pour lui le très jeune nomade qui lui avait amené son kosoth avant le départ. Naïm n'y restait jamais longtemps, mais allait ensuite immédiatement échanger quelques mots avec les marcheurs de tête.

Naïm n'échangea que peu de mots avec les deux invités de dernière minute. Il s'assurait qu'ils suivaient, et qu'ils le faisaient sans trainer la patte.

Il leur fit offrir des étoffes supplémentaires pendant l'avancée nocturne, et les invita à entrer dans le cercle des nomades lors des pauses visant à se restaurer. Souvent, mais de façon frugale, afin de rester alertes, disait il.



Ce ne fut qu'au milieu de la seconde nuit, lorsque la silhouette éclairée d'une torche apparut, qu'il cessa de s'agiter et de sourire.

La femme approchant la caravane était tombée à genoux, et personne n'avait remué. A l'instar de ses compagnons de route, Naïm s'était immobilisé, les yeux rivée sur l'inconnue qui se découpait dans l'obscurité.

Il s'était tu un long moment, attrapant la petite lampe à huile accrochée au flanc de son kosoth. Il mit le pied à terre, brandissant la faible lumière devant lui, et lançant d'une voix forte :
"Chacun sur ses gardes ! Je ne veux pas de relâchement ! On scrute l'obscurité. On n'oublie pas les arrières ! Personne ne s'éloigne, les éclaireurs, vous revenez dans le groupe !"

Il fit alors quelques pas en avant, en direction de la jeune femme en détresse, et s'arrêta à quelques mètres d'elle, tentant de la dévisager :
"T'es qui ? Lâche ton bâton et ta torche, montre tes mains. On a tout ce qu'il faut pour t'aider ici. Mais d'abord, je veux savoir ce que tu fais seule au milieu du désert ! Où est ton clan ? Ta caravane ?"

La voix de Naïm était débarrassée de son ton amical. Il était d'un sérieux à toute épreuve.

Il était de ceux qui avaient évité nombre de pièges du désert, et qui savaient qu'ils pouvaient parfois revêtir des apparences bien inoffensives.

Et il ne comptait pas mourir ce soir. Surtout pas devant un client et une charmante élève.
Revenir en haut Aller en bas
Shindaal Y-Liasse

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Sur les routes de Khar-Lân à Arkhwam

Feuille de personnage
Race: Elfe Noir
Age: 64 ans
Métier: Officiellement marchand, officieusement mercenaire/contrebandier.

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Dim 17 Jan - 13:36


Un Kosoth avançait au même rythme que la caravane, chargeait de lourds sacs de cuir, et drapait d’une longue étoffe de laine qui le faisait suer. Elle était là, car Shindaal en avait eu besoin la nuit, sous les vents glacials du désert, puis dans la journée, il l’avait laissé sur sa bête. Pendant la traversée, l’Elfe revoyait ses cartes, jouait de la boussole, ou encore écrivait des notes dans son calepin.

Lorsque la seconde nuit était bien commençait, une silhouette et une torche s’avancées, tout le monde n’avez d’yeux que pour ça, que pour ce qui arrivait sur la caravane, mais Shindaal sentait quelque chose, il voyait au loin, à l’est, des lumières… Était-ce une caravane attaquait par des Scrabs, celle de la demoiselle maintenant devant Naïm effondrée ? Un simple campement, ou encore un contingent Orc ? De là où il se trouvait, et malgré sa bonne vue, il ne pouvait déterminer la menace de ces feux dans la nuit noir du désert. Il avança sa monture, aux abords du chef caravanier, Naim, et lui lança :


_ Naïm ! Faites attention. Au loin je distingue des lumières, mais je ne peux rien préciser d’autre… C’est peut-être un guet-apens !

Son regard était sérieux et grave. Alors qu’il maintenait les rênes de Delthelion, avec sa main gauche, il prit de sa main droite, sa petite arbalète de poche, qui était dans une sacoche sur les flancs du Kosoth, puis il attendit les ordres. Il accorda un furtif regard à la Nomade, l’apprentie de Naim, au cas où…
Revenir en haut Aller en bas
Naïssa Kaar-Xon

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de personnage
Race: Nomade
Age: 25 ans
Métier: Coureur du Rax

MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   Jeu 21 Jan - 21:23

Cela faisait deux jours que la petite caravane avait quitté l'hospitalité oasis pour le désert brûlant. Les jours succédaient aux nuits glacées sans que rien ne viennent troublé la tranquillité des sables. Naïm était très attentif au bien être de son équipe et de ceux qu'il avait à sa charge. Ainsi, bien qu'elle fut équipé comme il le fallait, elle se vit offrir des étoffes grossières certes mais qui avaient la capacité de l'isoler du froid glacial de la nuit sans pour autant la faire transpirer. A l'instar des autres femmes elle laissait transparaître ses formes au cœur de la fournaise, juste protégées du soleil par un voile fin; pour le plus grand plaisir de ces hommes!

Elle s'était pour l'instant contenté d'observer de loin son mentor (se qui ne la dérangeait pas du tout, ne voulant pas courir le risque de subir ses avances, avances qu'il semblait se faire un devoir de présenter à tout être féminin passant à côté de lui!), attendant d'avoir la possibilité de faire ses preuves. Ce qui, arriva plus tôt que prévu. [...]

[HRP : je ne pense pas utile de décrire une troisième fois l'arrivée de la dame à la torche je reprend donc le récit après Shindaal]

Naïssa eu le même réflexe que beaucoup dans la caravane, c'est à dire de s'approcher de la forme qui sanglotait. Sauf que tout les autres furent bien obligés de suivre les ordres et de retourner à leurs postes. Ils ne restaient donc plus qu'elle, Naïm et l'elfe noir à dévisager l'inconnue. Alors que Naïm lui sommait de se présenter, elle crut discerner à travers le vent des bruits sourds, comme des tambours, réguliers et répétitifs... boum... boum....boum...

_ Naïm ! Faites attention. Au loin je distingue des lumières, mais je ne peux rien préciser d’autre… C’est peut-être un guet-apens !

Elle adressa un regard soucieux à l'elfe et croisa de se fait son regard (une première!). Par réflexe, elle chercha aussi son arme et raffermit sa prise sur ses rênes, prête à sauter en selle au moindre signal.

-"J'ai entendu du bruit, comme des tambours, un boum boum lointain..." dit-elle sans vraiment trouver les mots pour décrire se son et surtout la sensation qui allait avec.

Voila, elle avait transmit une information qui serait utile ou non. Pour l'instant, toute la caravane s'était figée, prête à se mettre en mouvement d'une seconde à l'autre sur un simple geste de Naïm. D'ailleurs, les yeux n'était plus braqués sur l'étra,gère mais sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traversée du Désert.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traversée du Désert.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traversée du désert par Marade
» tuto haradrim, opération désert
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...
» [22/04/11] Une news qui sert à rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAXXON, l'Aurore :: LES DESOLATIONS NORDIQUES :: Oasis :: Hal-Nejaïa-
Sauter vers: