CalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 + Bestiaire +

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: + Bestiaire +   Mer 14 Oct - 15:17

Les Kosoths


Ouest du Khar-Lhân



Les kosoths sont des reptiles bipèdes à livrée marron apparentés aux lézards. Hauts de 2 à 3 mètres et longs de 3 mètres, pour un poids allant de 250 à 300 kg, les kosoths se tiennent sur deux pattes robustes et musclées capables de courir à une vitesse avoisinant les 60 km/h pendant une demi-heure, ce qui fait que l’animal est particulièrement endurant. Une queue longue et puissante, munie d'une double crête écailleuse, sert de balancier au kosoth. Tout le dos est revêtu de plaques cornées noires épaisses, partiellement ossifiées sur leur face interne. La tête, allongée et se finissant par un bec, porte des yeux en saillie. Leurs narines peuvent se fermer afin de protéger les fosses nasales des vents de sable. Le kosoth a une ouïe particulièrement fine et une vue excellente. Il est d’ailleurs capable de voir aussi bien la nuit que le jour.

Le régime alimentaire de l’animal est essentiellement carné, constitué d'insectes, d'oiseaux et de petits mammifères, mais le kosoth est surtout un nécrophage, un charognard qui sillonne le désert en bandes serrées à la recherche des restes d’animaux victimes de la soif ou d’une rencontre avec un autre prédateur. Les kosoths sont munis d’une panse dont la paroi est garnie d’alvéoles, servant ainsi de réserve d’eau. Un kosoth est adulte à l’âge de deux ans, et peut vivre une trentaine d’années.

L’animal vit en groupes de 30 à 50 individus, se déplaçant dans le désert à la manière des coyotes sous la direction du chef de meute, souvent le plus fort des mâles, même s’il arrive que l’aîné dirige ses congénères. Au moment de l'accouplement, au printemps, les bandes se dissocient en groupes familiaux polygames. Les mâles s’affrontent lors de joutes souvent violentes, les perdants étant alors exclus du groupe. Chaque mâle victorieux dispose d'un harem composé de quelques femelles et se choisit un territoire qu'il défend farouchement. Les femelles pondent dans le même nid, simple dépression creusée par le mâle, qui y installe les œufs puis participe à la couvaison. Les œufs, de la grosseur de ceux d'une poule, ont une coquille si résistante qu’elle ne peut être brisée qu’à l'aide d'un marteau. A l’éclosion, les jeunes s'aident d'une dent cornée située au bout du museau pour briser leur coquille, dent qui tombe peu après.

Aujourd’hui il existe de moins en moins de troupeaux de kosoths sauvages, car les elfes noirs ont capturé et domestiqué la plupart d’entre eux. Les kosoths ne sont pas, en effet, des animaux véritablement dangereux, et il n’est pas difficile de dresser un jeune qui a été rapidement enlevé à ses parents. De la sorte Jasthal, l’armée de terre elfe noire, a formé de nombreux régiments de kosoths, l’animal acceptant facilement un cavalier. De même est-il utilisé comme monture dans le sport favori des elfes noirs, l’aïdan.
Revenir en haut Aller en bas
http://raxxon-aurore.forumactif.com
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: + Bestiaire +   Mer 14 Oct - 15:19

Le Herlyanen


Khar-Lhân, principalement dans les Monts Klyen



Arbre pouvant atteindre 10 à 15 mètres de haut (parfois 20 m), le herlyanen est souvent taillé en table entre 1,20 m et 1,50 m pour faciliter la cueillette. Les feuilles sont persistantes. Elles sont émeraudes, dentelées, elliptiques, brillantes dessus et mates en dessous. Elles font environ 2.5 x 10 cm à maturité. Le bourgeon est couvert d'un duvet blanc . Les fleurs sont blanches, de 1,5 à 2.5 cm de diamètre, et possèdent 7 cépales, 5 à 9 pétales, et de nombreuses étamines. Elles sont regroupées par 2 ou 3 à la base des feuilles. Le fruit est de couleur pêche, il a la forme d'une framboise et mesure 5 cm sur 3.

Stimulant cérébral, le herlyanen est généralement consommé sous la forme d'une infusion de feuilles. Il est aussi utilisé, mais dans une moindre mesure, en cuisine pour parfumer les plats. Les moines d'une célèbre abbaye proche d'une non moins célèbre taverne sont les seuls à avoir réussi à faire pousser des herlyanens en dehors des monts Klyen. Eux seuls savent quelle utilisation ils en font.

Dans les Maisons Nobles du Khar-Lhân, le herlyanen fait l'objet d'un cérémonial très élaboré, basé sur le rang social des personnes assistant à cette cérémonie. Ce sont alors les bourgeons qui sont utilisés. Ils sont tout d'abord réduits en poudre, poudre qui est ensuite mêlée grâce à un fouet en bambou à de l'eau chaude pour obtenir une mousse couleur de jade. Le premier à consommer le breuvage est le maître de maison, suivi de ses hôtes par ordre d'importance. Sous forme d'infusion de feuilles, il est consommé par quasiment toute la population du Khar-Lhân.

L'effet stimulant et la fraîcheur du goût de la boisson obtenue par infusion ont longtemps été réservés à la seule population du Khar-Lhân. Mais depuis l'arrivée aux affaires de la jeune génération, plus intéressée par le continent que par le sempiternel conflit avec les Atlantes, le herlyanen a commencé à s'exporter, avec un certain succès, notamment dans les Terres Noires. Mais vu le niveau actuel de la production, les prix sont prohibitifs et seuls les plus fortunés peuvent se procurer les précieuses feuilles.

Un conte elfe noire raconte ainsi l’apparition du herlyanen : le légendaire seigneur Varfham était connu pour son intelligence, sa beauté et la longueur de ses méditations, qu’on disait souvent fort pessimistes (d’où son surnom de Gris-Mental). Un soir qu'il parcourait les monts Klyen, épuisé, il s'endormit au bord de la route. Au réveil, il eut tellement honte de sa faiblesse que pour y échapper, il se coupa les paupières et les enterra au bord du chemin. Repassant l'année suivante par le même chemin, il s'aperçut qu'un arbrisseau avait poussé là ou il avait enterré ses paupières. Curieux, il en goûta les feuilles, qui se révélèrent capables de le maintenir éveillé…
Revenir en haut Aller en bas
http://raxxon-aurore.forumactif.com
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: + Bestiaire +   Mer 14 Oct - 15:32

Les Lioth-raaks


Mer de Xcarel



Vivant dans les eaux profondes de la Mer de Xcarel, le Lioth-raak, sous son apparence effrayante, est en fait un animal facile à domestiquer, transportant personnes et marchandises diverses sur les côtes du Khar-Lhân.

Le lioth-raak est un mammifère, mesurant près de 30 mètres de long sans sa corne, et 4 de large, et pesant pas loin de 130 tonnes. Sa peau cuirassée, épaisse d’une bonne trentaine de centimètres, est d’un gris clair presque blanc. Ses yeux sont très petits par rapport à la longueur de son corps, mais c’est la corne qu’il porte sur le front – et qui mesure à elle seule 3 à 5 mètres – qui lui sert à se guider. Il possède une nageoire caudale qui se sépare en deux segments à son extrémité, et deux nageoires pectorales arrondies. Sa peau est utilisée pour la maroquinerie et ses os pour la fabrique d’ustensiles ou d’armes diverses.

Cet animal marin fut longtemps craint de par sa taille gigantesque. En effet, longtemps avant qu’on ne le domestique, de nombreux bateaux s’écrasaient contre lui, alors qu’il remontait à la surface de l’eau pour prendre sa respiration. Le lioth-raak a en effet besoin de remonter à la surface toutes les 4 heures pour reprendre son souffle, car il nage en apnée. Il se nourrit de poissons qu’il chasse en ouvrant grand sa gueule sous l’eau et en les avalant. C’est ainsi aussi qu’il se nourrit de toutes les saletés ou putréfactions flottant à la surface de l’eau.

Le lioth-raak peut vivre près de 75 ans. C’est aux alentours de ses 15 ans qu’il atteint sa taille adulte, sa maturité sexuelle, et sa capacité à être domestiqué pour le transport maritime. Il vit en groupes de 15 à 20 individus. Les lioth-raaks se reproduisent aussi bien libres qu’en captivité, dans les lieux d’élevage des côtes de la mer de Xcarel, ce qui est une chance pour les personnes vivant de cet animal. Les femelles (qui, elles, ont 2 cornes, plus petites que celle du mâle) donnent naissance à un petit après une période de gestation de 18 mois.

Depuis qu’un marin, à la suite d’un naufrage, avait réussi à percer la peau d’un lioth-raak avec une longue lance de fer et à se maintenir sur son dos, guidant l’animal à travers la mer pour finalement revenir à bon port, plusieurs essais de domestication ont été faits, et ont très rapidement abouti à la création de petites unités de transporteurs maritimes. D’énormes nacelles en osier et cuir se trouvent harnachées sur le dos de l’animal et maintenues en place par des pics de fer enfoncés dans sa peau et de longues sangles abdominales. Un lioth-raak peut ainsi transporter une trentaine de passagers ou plusieurs tonnes de marchandises. Sa vitesse est de 80 km/h quand il nage à la surface de l’eau, ou de 130 km/h quand il peut faire du transport sous-marin. Au port, les marchandises sont hissées par palettes grâce à des poulies, et les passagers acheminés par des barques près de l’animal, grimpant dans les nacelles grâce à des échelles de cordes fixées sur les sangles de sécurité.

La 7e génération de la famille Cimevent, qu’on dit aujourd’hui avoir été bien trop influencée par son entourage, s’est un jour emparée d’un lioth-raak afin de l’adapter au transport de marchandises du Bachar-Nat : aux moyens d’une solide armure , l’animal aurait conduit ses marchandises via les fleuves de magma qui forment la base des royaumes nains. Hélas le test ne s’avéra pas concluant en dépit de la solidité du métal, le lioth-raak semblant perdre toute notion de l’espace avant de couler définitivement. Cette aventure malheureuse fit comprendre aux savants l’importance du lien entre la corne du lioth-raak et son élément naturel pour ses déplacements et son repérage.
Revenir en haut Aller en bas
http://raxxon-aurore.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + Bestiaire +   

Revenir en haut Aller en bas
 
+ Bestiaire +
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bestiaire
» Bestiaire fantastique
» ~ Le Bestiaire ~
» Page 2 ¤ Le Bestiaire de Oo-Spn
» Le Bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAXXON, l'Aurore :: LE KHAR-LHÂN :: Généralités sur le Khar-Lhân-
Sauter vers: