CalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 + Sagaan, Le Scribe +

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: + Sagaan, Le Scribe +   Ven 11 Sep - 16:32

Sagaan


Le Scribe



Sagaan règne sur le Panthéon de la Mort. Dieu pragmatique attaché à l’équilibre du monde, il intervient peu sur Raxxon. Quand il le fait, c’est qu’un enjeu d’une grande importance a attiré son attention au point qu’il doive influer sur le sens de l’Histoire. Autrement, ses prêtres (nécromanciens) ont toute latitude pour agir comme bon leur semble : il existe peu d’organisation dans le culte de Sagaan, divisé en plusieurs obédiences aux traditions diverses. Ce dieu apparaît peu à ses fidèles mais quand il le fait, c’est sous la forme d’un jeune homme aveugle, dissimulé sous un lourd manteau rapiécé qui cacherait les fameuses bandelettes de tissu sur lesquelles s’inscrit l’Histoire du monde. Dans certaines cultures, on pense même que le dieu se sert des aveugles comme de messagers pour annoncer de grands changements.

Sagaan aime le théâtre et les grandes tragédies historiques. On dit aussi que le jeu d’échecs est son invention propre, et qu’il considère Raxxon comme un plateau à grande échelle où chaque coup prépare minutieusement un coup futur. Il vit à Echarion, un lieu dont la beauté lugubre serait capable d'emprisonner les âmes faibles, quand il ne surveille pas les activités de son fils Septat, chargé d’accueillir les âmes des défunts dans le plan éthéré. Sagaan est souvent un arbitre dans les disputes entre divinités, et il est à l’origine de nombreux compromis entre eux. Son Temple Majeur se trouve sous Shaggaroth. Mais, depuis la mort de Blakaënd, nul n’y a reçu le titre de Nécromancien Suprême, et les vampires en ont scellé l'accès.


Voici une légende controversée à propos de Sagaan et de ses rapports avec Lunida, déesse de la Vie.

« La Mère se promenait en ses domaines, accompagnée d’une foule de dryades, lorsqu’elle aperçut un étrange spectacle. Dans une clairière, Sagaan était assis sur une vieille souche, et des larmes coulaient sur le sol recouvert de mousse.
- Que t’arrive-t-il, Seigneur des Trépassés ? demanda la Dame. Quel malheur t’accable au point que tu viennes ici cacher ta peine ?
- C’est que je me sens inutile et bien seul. Nul ne respecte la mort, et tout au plus est-elle crainte. Mon nom est synonyme de malédiction et associé aux plus grands fléaux, alors que toi tu es bénie à chaque instant, car où que l’on regarde, on ne peut qu’apercevoir ton œuvre.
La Dame eut un sourire et s’approcha de Sagaan. Elle lui prit doucement le bras et l’entraîna avec elle dans la forêt. Elle lui montra le déroulement naturel de la vie de chaque être vivant, et lui expliqua que la mort, loin d’être une punition ou un malheur, était l’engrais qui permettait aux générations suivantes de croître et de se multiplier. Mais le dieu ne voulait rien savoir et continuait de pleurer. Alors la Dame décida de lui offrir ses secrets les plus essentiels. Elle ouvrit Lynest, son manteau sylvain, qui apporta au Seigneur des Trépassés toutes les réponses à ses doutes les plus profonds. On dit que Sagaan en fut tellement ébloui qu’il se creva les yeux sur-le-champ, afin que jamais son regard ne puisse lui faire oublier ce que Lynest lui avait fait voir.
»


Il est étonnant de savoir que les représentants des deux cultes récusent pour la plupart cette histoire qui met en scène sous un jour étrange – et avec de nombreuses insinuations – leurs divinités respectives.
Revenir en haut Aller en bas
http://raxxon-aurore.forumactif.com
 
+ Sagaan, Le Scribe +
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monina [Scribe]
» L'antre d'un ange. (Public)
» [Vente] mordor, le hobbit, gobelinville et fondcombe
» Triswint Canea [ Scribe]
» Scribe Ludique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAXXON, l'Aurore :: ACCUEIL :: Cosmologie :: Les Dieux-
Sauter vers: